« La Rocque au poteau ! Le-fascisme-ne-passera-pas ! »

Un texte de Jean-Marc Berlière

Manifestation. Pancartes abandonnées par les manifestants. Paris, 6 février 1934.

Pancartes abandonnées par les manifestants. Paris, 6 février 1934. Source parisenimages.fr

Cette antienne reprise par des millions de manifestants après février 1934 et sous le Front populaire, notamment par des communistes qui inauguraient un rapide tour de piste tactique dans l’antifascisme après le désastre allemand qui avait permis l’arrivée des nazis au pouvoir en 1933 et avant le pacte germano-soviétique d’août 1939, est encore fortement imprimée dans la mémoire collective et a resurgi dans la littérature suscitée par la commémoration du Front Populaire. Ce rabâchage démontre la persistance des idées reçues et des lectures partisanes et la lenteur avec laquelle les études historiques sérieuses sont reçues par le grand public…

Lire la suite :

 

PDF La Rocque au poteau-JM Berlière

 

Ce contenu a été publié dans Contexte / Société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à « La Rocque au poteau ! Le-fascisme-ne-passera-pas ! »

  1. Jm Berlière dit :

    Euh je croyais que j’avais écrit ce texte (avec tout le respect que je dois à  Gilbert !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *